Ken Loach et le cinéma social britannique

  • 20/04 > 01/06 le Mercredi de 19h00 à 21h00 - Le Phare
  • Entrée libre
Cycle animé par Olivier Lecomte

Un cycle de cours d'analyse de films animé par Olivier Lecomte

Au début des années 60, la BBC permet à de nombreux talents d’émerger. Parmi eux : Ken Loach, dont les docu-fictions vont capter l’ambiance festive du Swinging London mais aussi pointer, comme dans Cathy Come Home, les carences de l’Etat-Providence. Passé au cinéma en 67, Loach continuera dans la même voie avec Poor Cow, Kes, Family Life...

Axé sur le quotidien des travailleurs ou des laissés-pour-compte, les films de Loach furent longtemps boudés par le public anglo-saxon. Fidèle à « L’Esprit de 45 », qui a vu la victoire du parti travailliste et la mise en place d’un vaste programme de réformes, Loach va connaître une véritable traversée du désert durant les années Thatcher.

Mais la reconnaissance internationale de son talent, via le Festival de Cannes, va lui permettre de relancer, dès les années 90, une carrière placée sous le signe de l’engagement. Nous retracerons les grandes étapes de ce parcours combatif exemplaire et de ce qui l’a inspiré : le travail documentaire élaboré dès les années trente par le GPO Film Unit de John Grierson et le « Free Cinema » apparu au milieu des années 50.

Un cycle en 7 séances, les mercredis du 20/04 au 01/06/2022

Inscriptions : 02 374 04 43 ou lephare@uccle.brussels